image description

Une année dédiée à l'olympisme

Après l'année du sport, celle de l'olympisme. L'école et l'université sont invitées à poursuivre leurs initiatives pour accroître la pratique d'activité de tous les jeunes en l'associant à des temps réflexifs pour ne pas en faire de simples spectateurs de l'événement sportif, mais des citoyens nourris d'une culture sportive et critiques des organisations et des projets qu'elle suscite. On ne peut ignorer cet effort sans précédent pour redonner la place qu'elles méritent aux activités physiques et artistiques dans les temps scolaires et éducatifs, même si les obstacles sont encore nombreux. On peut se satisfaire que la candidature de Paris pour l'accueil des Jeux de 2024 s'inscrive dans cette même ambition.