Ma recherche : Sports de nature, de roule et de glisse > Voile
65 résultats
  • image description

    Livres : Voile à l'école

    Ministère de l'Education nationale, Fédération française de voile, USEP

    Un ouvrage riche de nombreuses illustrations destiné aux maîtres qui souhaitent mettre en place l'activité voile pour les habiletés motrices qu'elle développe dans la prise d'informations, dans l'équilibre et l'endurance. Voile à l'école offre également de nombreuses situations d'éducation à la sécurité.

  • image description

    Webarticles : D'autres activités pour apprendre en EPS

    Philippe Soyer, Guillaume Poitou, ,

    Les programmes scolaires précisent les acquisitions attendues, en référence au socle commun de connaissances et de compétences.Le choix des activités physiques relève des équipes enseignantes dans le cadre de leurs programmations.

  • image description

    Webarticles : Connaissance de l'activité voile

    Pratiquer la voile à l'école, c'est permettre aux enfants de développer des compétences motrices, dans un milieu où la charge émotionnelle est forte.

  • image description

    Webarticles : La charte des activités nautiques en Ille-et-Vilaine

    Département plutôt qualifié de rural, l'Ille-et-Vilaine possède néanmoins une façade maritime attractive et de nombreux plans d'eau. L'adaptation des conditions de pratique, la spécialisation des structures d'accueil, la professionnalisation de l'encadrement favorisent une pratique scolaire des sports nautiques lorsque les objectifs sont partagés et les contenus adaptés.

  • image description

    Webarticles : La voile à l'école

    Extrait de « La voile à l'école » (p. 39 à 54), publié par les Éditions Revue EPS, dans la collection Essai de Réponses (cf. bon de commande p. 35), l'article qui suit présente plusieurs situations pédagogiques concrètes concernant la « navigation en optimist ». L'enseignant désireux de poursuivre l'expérience trouvera dans l'ouvrage pré-cité, qui concerne également la planche à voile et le « Speed-Sail », des prolongements possibles pour cette activité éducative.

  • image description

    Webarticles : Aventure à bord - Fleur de Lampaul

    Le 29 août 1991, « Fleur de Lampaul » (cf. encadré), avec à son bord huit enfants de 10 à 14 ans, est rentré à son port d'attache de l'Ile d'Yeu après une extraordinaire croisière de trois mois dans l'Archipel des Açores. C'est ainsi que ce bateau qui ne semblait appartenir qu'à l'histoire rentre de la plus belle façon qui soit, dans la légende des grands mammifères marins. Les enfants, quant à eux, sont passés d'un rêve à la réalité. Du rêve quasi mythique, réactivé par le film de Jean-Luc Besson « Le grand bleu » à une réalité où, aux accents de la très prenante musique de Eric Sera, il devient fascinant de céder au « chant des sirènes ».

  • image description

    Webarticles : La voile à l'école élémentaire*

    La voile, activité de pleine nature, est à l'EPS ce que la correspondance est au français et la situation-problème aux mathématiques : un moyen de faire travailler l'enfant « en vraie grandeur » - celle de l'éveil - et non plus seulement sur des artifices scolaires. Depuis 1977, une quinzaine de CM2 de deux circonscriptions du Bas-Rhin pratiquent la voile. Les instituteurs ont tous reçu une formation de dix jours au moins. Ils ont de plus la possibilité de suivre chaque année un cycle de perfectionnement volontaire de deux heures par semaine assuré conjointement par du personnel du Temps Libre et par leurs CPAIDEN-EPS. L'instituteur est, comme il se doit, le seul responsable pédagogique. Il est assisté d'un ou deux parents bénévoles qui assurent la surveillance et la sécurité. Les CPAIDEN-EPS apportent une aide ponctuelle. Les classes concernées sont celles qui ont suivi des cycles de natation au CE2 et au CMI, et ont été soumises à un test préalable en piscine (sauter en eau profonde avec un gilet de sauvetage et être capable de regagner le bord). Les enfants sont répartis en équipages de deux ou trois, responsables d'un bateau qu'ils doivent sortir, gréer, dégréer et ranger. L'opération est rendue possible grâce à la proximité d'un plan d'eau aménagé et accessible à bicyclette, à la mise à disposition de bateaux et d'une sécurité par un CAPS, puis, grâce à l'intervention du Conseil général, de la Communauté urbaine et des parents d'élèves, à l'acquisition de matériel. Ainsi le parc actuel compte douze « Optimist », une sécurité avec un moteur de rechange, quarante gilets et douze chariots de mise à l'eau. La maintenance est assurée bénévolement par les instituteurs participants. C'est ainsi qu'un problème bien posé et faisant appel à tous les partenaires naturels du projet ne peut qu'aboutir à une solution satisfaisante pour tous : le gestionnaire finance, mais il a la satisfaction du plein emploi des moyens qu'il crée ; les parents engagent leur confiance, mais ils ont la satisfaction de prendre une part effective à l'activité ; les maîtres donnent de leur temps libre, mais ont la possibilité de proposer un travail authentiquement formateur à leurs élèves.

  • image description

    Webarticles : La voile : une discipline sportive

    La voile possède ce charme discret que lui confère son nom. Riche d'une histoire plusieurs fois millénaire, pas toujours glorieuse mais souvent héroïque, elle fascine de par la nostalgie qui s'empare de tout homme en proie à l'appel de la mer. Quand bien même les exploits des Surcouf, Suffren et Jean-Bart auront été supplantés dans l'imagerie enfantine par d'autres héros de nos temps modernes, venus généralement d'ailleurs, sans doute n'est-il guère de débutants jeunes, ou moins jeunes, qui ne rêvent, en posant le pied sur leur « Optimist », aux fantastiques défis qu'auront su, plus récemment, relever les Tabarly, de Kersauzon et autre Titouan Lamazou.

  • image description

    Webarticles : Classes-croisières en Méditerranée

    Imaginez une classe complète monter à bord de bateaux de 11 et 13 mètres. Une première française assurément. Européenne probablement. « C'est pendant une semaine que de jeunes écoliers ou collégiens vivront ensemble, le long des côtes provençales et languedociennes, accompagnés d'adultes formés à la mer et de néophytes - parents d'élèves volontaires - ». Ces propos remontent à deux ans déjà. Ils étaient tenus par deux Inspecteurs de l'Éducation Nationale Bernard Huet et Lucien Gillet. Gageure ? Non. Simple affaire de réalisme pédagogique et de sens du projet. Kennedy avait, en 1960, proposé à la nation américaine « d'envoyer un homme sur la lune ». Il n'est pas question de lune, mais l'affaire n'est quand même pas si simple. Les hommes, les enfants, la mer et peut-être aussi l'école doivent de temps en temps se nourrir de projets. Quitte à les vivre avec les moyens du bord.

  • image description

    Webarticles : Pouce, je glisse !

    Dans le cadre de l'opération « Été-Jeunes 1985 à Lorient », organisée par les centres sociaux de la ville, en collaboration avec la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du Morbihan, deux membres de la Commission Nationale « Voile à l'école élémentaire » (1) ont conduit une recherche-action : un stage de quinze jours, dans lequel la pratique d'engins roulants propulsés par le vent (speedsail, speedoo), complémentaire d'une activité sur l'eau en planche à voile, a été proposé à une quinzaine de jeunes de 12 à 16 ans, vivant dans les quartiers périphériques de Lorient, et ne partant pas en vacances. Il s'agissait, d'une part, de mettre à l'épreuve sur des publics nouveaux, réputés difficiles, les hypothèses de travail et les propositions pédagogiques dégagées lors d'expérimentations antérieures (1), et, d'autre part, d'intégrer de nouvelles directions de recherche.

65 résultats