13 Juillet 2018

Gouvernance du sport

Etat, CNOSF, collectivités et Medef valident 5 points de consensus pour engager la réforme de la gouvernance du sport :
1. l'opportunité de créer un groupement d'intérêt public réunissant les quatre parties prenantes afin de définir une stratégie commune et de coordonner les interventions sur le territoire ;
2. la nécessité que ce GIP soit compétent tant en matière de soutien à la performance que d'accès à la pratique sportive, comme les deux jambes inséparables d'un même organisme ;
3. l’exigence d’un budget à la hauteur de cette ambition collective, qui permette d’atteindre l’objectif d’un doublement des médailles olympiques et de la progression de 3 millions de licenciés et pratiquants ;
4. le besoin de nouvelles règles éthiques et démocratiques au sein du mouvement sportif ;
5. la pertinence de faire du sport une cause nationale au regard de ses vertus éducatives, sociales et sanitaires.

Pour les participants, il s'agit d'engager une « réforme de fond en comble d'une gouvernance vieille de 60 ans pour être à la hauteur du moment que vit le sport français avec l'accueil des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 ».

Depuis 8 mois, 6 séminaires nationaux rassemblant entre 80 et 100 personnes ont contribué à ce document qui doit faire l'objet d'une feille de route, lors du comité de pilotage du 19 juillet.

180710-gouv-sport-sem-cloture-10-juillet_15315046881.pdf

Actualités

  • 04 Septembre 2018

    Sciences 2024

    Partenariat

    En présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche ... lire la suite
  • 15 Octobre 2018

    EPS : les nouveaux programmes du lycée

    Le Conseil supérieur des programmes (CSP) a été saisi par le ministre de l’Éducation n ... lire la suite