Imprimer Revue EP&S 1 n°66 - Janvier-Février 1994

Documentation-Informations

  • La rédaction EPS 1
  • Code : 80066-36
  • Documentation-Informations

DOCUMENTATION

PRÉTEXTES À L'EPS

Numéro spécial des Cahiers Pédagogiques

20, Résidence des Pyrénées,

31450 Ayguesvives.

Coédition avec le CRDP de Toulouse

3, rue Roquelaine,

31069 Toulouse Cedex.

En cette fin de siècle, que se passe-t-il, réellement dans nos gymnases, dans nos cours de récréation, sur nos plateaux, sur nos stades, dans nos piscines ? Aucun des nombreux auteurs ayant collaboré à ce numéro spécial ne répond de manière péremptoire à la question ; cependant, lorsque le lecteur aura à son gré fait le tour de cet ouvrage divers, pluriel, il se sera forgé sa propre définition de l'éducation physique ou aura conforté sa conception.

Les têtes de chapitre sont les suivantes : prises de position et analyses ; réussir en EPS ; à partir des représentations ; la formation des enseignants.

Lisez cet ouvrage, que vous soyez ou non enseignant d'EPS : c'est un vrai régal né de la diversité des sujets abordés et des auteurs.

M. Rochas

ÉDUCATION PHYSIQUE ET DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUE

Collectif SVSS/ASEP/ASEF, ASEP, STETTLEN 1993.

Simple et précis, cet ouvrage élaboré par nos collègues suisses parcourt les différents pôles de la différenciation pédagogique et permet à tout enseignant de situer sa pratique et ses implications ainsi que ses rapports aux contenus d'enseignement.

Cependant, il est dommage que Perrey et Wouters réduisent l'objet de l'EPS à la « pédagogie des conduites motrices » alors que cet objet, précisément, n'est pas propre à l'EPS. Il aurait été préférable, à notre avis, que les auteurs traitent de la pédagogie de la modification des conduites motrices qui, elle, est adaptée à l'EPS et justifie la volonté de différenciation pédagogique.

Malgré ce point de divergence sur la manière d'aborder les points traités, nous ne pouvons que saluer la qualité du document.

F. Le Mercier

LA PRÉPARATION DE LA CLASSE

Les dossiers du Tricycle

CEDRAP - BP 19 - 5, rue de Boudeville, 31084 Toulouse.

Si préparer sa classe n'est plus de l'ordre d'une prévision minutieuse des activités, qu'en est-il ? E. Charmeux et C. Aubry répondent avec précision à cette question. Elles livrent aux enseignants de réels outils pour qu'ils réunissent les conditions permettant aux enfants d'apprendre les savoirs attendus par l'Institution. Le grand mérite de ce dossier est d'avoir su mettre en relation l'aspect pratique de la préparation de la classe et les données les plus récentes sur l'apprentissage.

LA RELAXATION ACTIVE À L'ÉCOLE ET À LA MAISON

(4-10 ans)

par S. Boski

Pédagogie pratique Retz

Ce livre est destiné aux enseignants désirant aider leurs élèves de 4 à 11 ans à réduire leurs tensions grâce à une prise de conscience de leurs sensations.

Quinze séances détaillées guideront pas à pas le travail. On retrouvera des exercices issus de plusieurs techniques de relaxation, habituelles ou plus inattendues. La progression est bien adaptée aux enfants, partant de leur « connu » (mouvements debout) allant vers une prise de conscience de plus en plus fine des tensions/relâchements, dans des exercices de dissociation. Elle laisse une large place au travail par deux (abandon du poids, massages, manipulations). Un livre qui doit pouvoir permettre de tenter l'aventure vers « une véritable éducation de l'attention ».

D. Serres

LES PETITS À L'ÉCOLE MATERNELLE

par B. Céleste, Syros

Vous êtes parent d'un bambin de 2, 3 ou 4 ans ? Vous êtes enseignant et vos interrogations face à la maternelle sont nombreuses ? Bernadette Céleste a su allumer les projecteurs sur ce monde qui n'est pas l'école ! On y joue, goûte, et dort !

Cependant, lorsque vous l'aurez lu, vous mesurerez l'importance de la réflexion qui anime et dynamise les enseignants. Vous comprendrez les choix pédagogiques, les alternances du quotidien ; vous vous nourrirez de riches expériences et témoignages que l'auteur a su rapporter avec une simplicité et une efficacité de langage remarquables. Se lit comme un roman, pédagogique, certes !

B. Zimmer

Documents signalés

« La grande histoire »

Le livre du maître. Le livret de l'élève. AFL, 24 rue des Petites Ecuries, 75010 Paris.

« Bon appétit, les enfants »

Histoire de la restauration scolaire des origines à nos jours.

Marcel Chachignon, Éd. UPRM, 87, rue Haute, 95170 Deuil-la-Barre.

« Les cancres n'existent pas »

Psychanalyse d'enfants en échec scolaire.

Anny Cordié, Seuil, Collection. Champ freudien.

« Sanctions et disciplines à l'école »

Bernard Defrance, Syros, l'École des Parents.

« La première classe»

Simone Baillauquès - Edouard Breuse. ESF éditeur 1993.

« Nous les fous de foot »

La classe de CM2 à l'école Mistral.

École Paul Mistral, 84, avenue Rhin et Danube - 38100 Grenoble.

Dossier « Jouer c'est sérieux »

Revue Éducation Enfantine.

Brochure N° 3, p. 61 Novembre 1993.

INFORMATIONS

SPORT ET COLLECTIVITÉS LOCALES

L'association « Sports et territoire », le centre national de la fonction publique territoriale et la ville de Mâcon, organisateurs du premier forum : « Sport et décentralisation » peuvent se féliciter de son succès. Près de 600 personnes ont assisté les 30 novembre et 1er décembre aux travaux, centrés sur trois thèmes : les scolaires, le mouvement sportif, les inorganisés, avec en toile de fond, la formation et les moyens.

À l'heure de la mise en place de la filière sportive territoriale, la richesse, la diversité des échanges et des points de vue traduisent le souci légitime d'assumer de nouvelles responsabilités.

L'esprit d'ouverture affiché à Mâcon est de bon augure pour que les collectivités territoriales associent les différents partenaires dans la définition des politiques sportives.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Le bulletin officiel du 4 mars 1993 rappelle pages 764 et 765 que l'enseignement des règles de sécurité routière s'intègre, obligatoirement dans le cadre des horaires des programmes.

Il appartient à l'école de susciter chez les élèves, des comportements responsables en matière de sécurité routière. Les actions d'éducation à la sécurité s'inscrivent dans un champ trandisciplinaire : par exemple : lors de séances d'EPS, le support peut se rattacher à la sécurité et à la prévention routières.

Consulter les bulletins officiels :

- N° 32 du 12 septembre 1957.

- N° 4 du 26 janvier 1984.

- N° 15 du 13 avril 1989.

- N° 3 du 19 janvier 1989.

- N° 9 du 4 mars 1993.

CONCOURS DE LA FILIÈRE SPORTIVE

• Éducateur territorial des A.P.S. (800 postes) date fixée ultérieurement.

• Conseiller territorial des A.P.S. (180 postes) 16 et 17 mars 1994.

• Éducateur hors classe des A.P.S. : examen professionnel, fin du 4e trimestre 1994 :

Pour plus d'informations, écrire à Carrières territoriales - 3, Villa Thoréton - 75738 Paris Cedex 15.

RALLYE PRÉVENTION MAIF

Le 3e rallye Prévention Maif se déroulera dans le courant de Juin 1994. Il concernera 150 000 enfants de près de 40 000 classes de CM1. CM2, 6e et 5e. Les enseignants intéressés par le rallye pédestre ou par le parcours cycliste peuvent demander une documentation pédagogique à l'Antenne Prévention Maif de leur département.

LES JEUDIS (1993-1994) DE L'INSTITUT PÉDAGOGIQUE MUSICAL ET CHORÉGRAPHIQUE

De nombreuses rencontres sont organisées en région et à Paris :

• Musique à ITPMC.

- la chanson, répertoire pour des enseignements, le 3 mars 1994,

- les instruments de la musique : le 2 juin 1994.

• Danse et Musique, le 28 avril 1994 à l'IPMC.

• La danse et les Arts : Chemins de traverse, les 19 Mai 1994 au CNR de Caen et 26 Mai à l'IPMC.

Pour plus de renseignements, s'adresser à : I.P.M.C. -211, avenue Jean-Jaurès - 75019 PARIS -Tél. 42 41 24 54.

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE À L'ÉCOLE

Une note d'information du Ministère de l'Éducation Nationale dresse le bilan des pratiques menées par les instituteurs au cours de l'année scolaire 1992/93 d'où émergent les grandes tendances suivantes.

Le temps de pratique hebdomadaire

Si les trois quarts des classes bénéficient de deux à quatre heures d'EPS (déplacements non compris), en revanche, la proportion de maîtres qui enseignaient moins de deux heures a légèrement reculé.

Les temps de pratique maximum sont plus souvent dus aux hommes qu'aux femmes, s'observent davantage dans les DOM qu'en métropole, plus souvent dans les zones rurales qu'en ville et toujours plus à l'école maternelle qu'en élémentaire. Mais, dans tous les cas, elle intègre, et pour une large part, la natation avec 44 % en volume horaire.

Les moments

Dans 75 % des cas, les leçons d'éducation physique ont lieu l'après-midi à l'école élémentaire ; ce pourcentage s'inverse dans les écoles pré-élémentaires. Mais, pour beaucoup d'enseignants interrogés, le moment de l'EPS dépend avant tout du respect du planning des installations.

Les installations

Un peu plus de la moitié des écoles disposent intra-muros d'installations sportives autres que la cour de récréation, mais les deux tiers des enseignants doivent se déplacer pour bénéficier d'équipements extérieurs globalement moins bien équipés que les écoles maternelles. Les écoles élémentaires n'ont pas vu leurs équipements s'améliorer au cours des cinq dernières années et 15 % des instituteurs ne disposent encore d'aucune installation spécifique.

Le projet pédagogique

Bien que plus fréquemment répandu en élémentaire, qu'en pré-élémentaire, à peine plus d'une école sur cinq s'est dotée d'un projet pédagogique. Mais, quand un tel projet concernant l'EPS existe, 90 % des maîtres y participent, ce qui favorise d'autant le travail en équipe.

Les co-intervenants

La répartition des éducateurs territoriaux est très inégale, on en note un sur quatre classes à l'école élémentaire contre un sur vingt en maternelle. Pour les maîtres bénéficiant du concours d'un animateur (entre une et deux heures en moyenne dans 60 % des cas), les trois quarts d'entre eux assurent en plus un enseignement de l'EPS sans lui.

L'école, l'EPS et le partenariat

Plus d'un enseignant sur cinq exercent dans une école qui participe à un projet type CATE ou contrat ville-enfant-jeune. Mais, ils ne sont que 15 % à s'impliquer dans des activités sportives du contrat pendant leur temps de service, au niveau élémentaire principalement.

Ce sont également les classes élémentaires qui participent le plus aux activités de l'USEP et de l'UGSEL, mais toujours, pour l'essentiel, dans le temps scolaire. La participation est plus importante dans les DOM qu'en métropole et en province qu'en Île-de-France.

Information et formation

Les maîtres du pré-élémentaire sont les plus gros utilisateurs de documents écrits pour la préparation de leurs leçons. Si les ouvrages de la collection « Essai de réponses » sont souvent cités comme référence, en revanche, le livret de l'élève reste sous-utilisé pour l'évaluation des apprentissages.

Un quart des maîtres a eu recours à un maître formateur en EPS en 1991/92. Mais, seulement 6 % ont suivi un stage comportant de l'EPS dans son intitulé ; moitié moins ont pu s'inscrire à un stage spécifique EPS. lesquels ont été moins nombreux en 91/92 qu'en 90/91.

Enfin, sur l'ensemble des inspections réalisées en 91/92, 13 % des cas ont porté sur l'EPS.

L'auteur : La rédaction EPS 1

Du même auteur :

Commentaires

* : Champ obligatoire.
 

EP&S vous propose

  • image description

    Livres : DOSSIER EP&S N°87. Evaluer en EPS

    En identifiant des "passages obligés" associés à des "manières d'apprendre", le groupe ressource "collège" de l'académie de Créteil a développé une méthodologie pour concevoir et organiser une évaluation originale dans 27 activités physiques et artistiques des 4 champs d'apprentissage.

    52 fiches détaillent ainsi les propositions concrètes aux cycles 3 et 4.

    J'achète à 29.00 €
  • image description

    Livres : Danses hip-hop. Breaking et danses debout

    Cet ouvrage de référence sur l’enseignement des danses hip-hop fait la part belle au breaking, discipline olympique Paris 2024.

    • Une pédagogie des danses hip-hop orientée vers le battle, le freestyle et le travail chorégraphique.

    • Des séquences d’apprentissage pour le collège et le lycée favorisant une démarche de création avec de nombreux repères permettant d’observer et d’évaluer les élèves.

    • Un entraînement structuré pour les danseurs novices et experts intégrant préparation physique spécifique et échauffement.

    • Une approche culturelle enrichie de photos et de témoignages des meilleurs danseurs : histoire du hip-hop, description des différents styles de danse, principaux chorégraphes...

    Découvrir un extrait

    J'achète à 32.00 €