image description

Mesurer les qualités physiques

Dossier coordonné par David Matelot, pour le comité éditorial.

Dès 1961 dans le numéro 57 de cette revue Jean Le Boulch militait pour " constituer une batterie de tests unifactoriels permettant d'apprécier les différents facteurs de la valeur motrice [tout en veillant à ne pas] former des débiles moteurs resplendissants de santé ". Excepté quelques initiatives et précurseurs, ce projet ambitieux n'a jamais été entrepris.

La baisse du niveau physique montrée par les études épidémiologiques, les effets des restrictions dues à la situation sanitaire, et la question aiguë de l'évaluation de ce qu'il y a à apprendre en EPS ont remis ce projet dans l'actualité.

Le grand public et les décideurs semblent avoir désormais intégré que la condition physique des jeunes (et des moins jeunes) est en lien avec leur santé physique et mentale, actuelle et future. Toutefois la corrélation avec le niveau scolaire est encore rarement évoquée : les bons élèves étant également souvent les sportifs !

Fort de ces constats, l'évaluation motrice complétera peut-être un jour celles de français et de mathématiques pour orienter les choix des équipes et les amener à enseigner différemment l'EPS.

  • image description

    Projet Sport-Santé dans les collèges de la Sarthe

    Cédric Hayère

    Lauréat de l’appel à projet Impact 2024 de la fondation Paris 2024, le projet du service départemental UNSS de la Sarthe vise la promotion de l’activité physique dans la durée en tenant compte des contextes particuliers du moment.

  • image description

    Teams up : bouge pour ton établissement !

    Kildine Albert

    Comment passer d'actions d'évaluation de la condition physique des élèves à un processus durable de pratique d'une activité physique régulière ? L'UNSS de l'académie de Versailles expérimente une application numérique gamifiée.

  • image description

    Ça bouge au collège du Porzou !

    Martine Chaplais, Emilie Kersaudy, Sandrine Drouglazet

    Dans un dossier consacré à la mesure des qualités physiques, cet article présente deux actions menées par différentes enseignantes d’EPS dans le m&ec

  • image description

    Pour une prise de conscience de l’activité physique et de la sédentarité des élèves et des enseignants

    Sébastien Castello, Sylvain Portier, Samuel Perrier, Franck Chagny, Johan Kapenkin

    Dans le cadre d'un dossier thématique consacré à la mesure des capacités physiques, cet article présente une mise en oeuvre réalisée au lycée de Bruz, pendant une semaine, pour faire prendre conscience aux élèves de leurs modes de vie.

  • image description

    Des tests physiques au service de la construction des compétences

    Isabelle Couëdon, Nathalie Volant, Yann Coquet, Luc Leblanc, Julien Gagnebien

    Le contexte de crise sanitaire vécu en 2020-2022 a interrogé de façon cruciale l'identité disciplinaire de l'EPS qui a parfois donné l’impression qu'elle pourrait se confondre avec la seule recherche de mise en action favorisant l’entretien de la forme physique.Cet article témoigne de la réflexion menée dans l’académie de Rennes autour de l’évaluation de la condition physique chez les jeunes avec l’ambition de placer l’élève dans des situations d’apprentissage où les compétences qu’il développera concourront à sa formation d’élève physiquement et socialement éduqué.

  • image description

    EPS et santé dans l’académie de Limoges : de la conception à la mise en œuvre

    Groupe ressource « Santé-Condition Physique », Académie de Limoges, et l'IA-IPR EPS, Académie de Limoges

    Depuis le XIXe siècle, l’EPS intègre l’éducation à la santé dans ses missions prioritaires. La notion de santé est devenue à la fois un révélateur social et un véritable marqueur sociétal. Ainsi les trajectoires diachroniques, éducation-santé, forment pour l’EPS un défi professionnel complexe que la période récente a exacerbé. Contribuant à un dossier sur la mesure des capacités physiques, cet article témoigne du travail conduit dans l'académie de Limoges.

  • image description

    Évolution de la condition physique des étudiants nantais

    Tanguy Coïc

    Chaque année, depuis 1998, plus de 400 étuduants de 17 à 22 ans (Licence 1, 2 et 3 de l’université de Nantes hors STAPS) choisissent un enseignement complémentaire intitulé «condition physique». D'une durée de 12 séances de 2 h, le contenu est élaboré à partir de différents tests physiques.

  • image description

    Une batterie nationale des tests physiques, une idée neuve de 40 ans !

    Georges Cazorla

    Des premiers projets d’évaluation de la condition physique des jeunes français, aux propositions pour construire (enfin) une batterie nationale de tests, Georges Cazorla rappelle dans cet entretient la pertinence -mais aussi la continuité- de ces préoccupations.

  • image description
  • image description

    Histoire du concept de condition physique

    Serge Vaucelle

    En 150 ans d'histoire scolaire, l’activité physique régulière, l’augmentation des capacités du corps, la pratique sportive quotidienne n'ont pas toujours relevé d’un allant de soi. Elles pouvaient même être contestées, parfois décriées. Surtout, la condition physique était appréhendée différemment. Dans un dossier consacré à la mesure des qualités physiques, cet article revient sur les étapes structurant le concept de condition physique et sa prise en compte dans l'enseignement obligatoire.

  • image description

    Les journées de la forme : de l’université de Bretagne Sud à l’UNSS

    Erwann Tortuyaux, Sylvain Portier

    Afin de promouvoir l’activité physique comme facteur de santé physique et psychologique, l’université de Bretagne Sud organise depuis 2015 des Journées de la

  • image description

    La condition physique du jeune : un marqueur important de sa santé

    David Matelot, Jérémy Vanhelst

    Si pendant 84000 générations, l’espèce humaine a vécu en étant «chasseur-cueilleur», avec une forte dépense énergétique, celle-ci a diminué suite aux révolutions agricole puis industrielle et, aujourd'hui par la place du numérique. Du fait de cette baisse de l’activité physique, plusieurs spécialistes estiment que les enfants des générations à venir risquent pour la première fois de vivre moins vieux que leurs parents. L’activité physique est effectivement à encourager parce qu’elle permet d’entretenir ou de développer la condition physique, facteur de santé de l’individu.

  • image description

    Articuler la mesure des capacités physiques à la formation en STAPS

    Caroline Nicol, Jérôme Laurin, Olivier Rey, Olivier Robert, Julien Cecconi

    Depuis 1996, la faculté des sciences du sport d’Aix-Marseille Université propose à l’ensemble des étudiants de première année de licence de ses trois sites (Marseille, Gap et Aubagne) des modules d’enseignement ayant pour objet la connaissance de l’effort physique par des liens entre théorie et pratique. Réalisés de concert par des enseignants-chercheurs et des enseignants en APSA, l’objectif est resté le même : sensibiliser et former les étudiants entrants à l’évaluation de leurs capacités physiques et aux liens entre performances et paramètres principalement physiologiques à corréler, en s’appuyant sur les contenus théoriques dispensés en cours magistraux et en travaux dirigés.

  • image description

    Diagnoform, un environnement d’évaluation de la condition physique

    Hervé Ovigneur, Alexis Barbry, Jérémy Vanhelst, Thibault Deschamps

    Diagnoform est un programme d’évaluation de la condition physique fruit d’un travail initié en 2004, via la ligue Hauts-de-France d’athlétisme. Il permet aux professionnels de l'activité physique, du sport et de la santé,de mesurer les grandes qualités physiques de leur public, en utilisant le moins de matériel possible, et en facilitant le passage d’un grand nombre de participants. Les données recueillies constituent un corpus en faisant un Observatoire de la forme.

  • image description

    La relève : le programme CPSF pour détecter les futurs champions paralympiques

    Chloé Traisnel

    Dans ce dossier consacré à la mesure des capacités physiques, cet article présente un dispositif innovant proposé par le Comité paralympique français.

  • image description

    Dans une forme olympique : de la nécessité de tester à la construction d’un outil permanent, réaliste et transversal

    Jean Galabert

    Testé dans 60 établissements de l'académie de Créteil à l'initiative de la Délégation académique à l'action sportive, à l'olympisme et au paralympsime (DAASOP-ac-creteil.fr) s’est employée à formaliser un outil fiable et exploitable afin de dresser un bilan représentatif de la condition physique des élèves de son territoire par la mesure de quatre composantes fondamentales : l’endurance, la force, la vitesse et la souplesse.

  • image description

    Choisir un test intermittent progressif et maximal propice à la construction de repères d'effort en EPS : le 15-15 Spartacus

    Olivier Rey, David Rossi, Caroline Nicol, Jérôme Laurin, Nicolas Hugues

    Initialement conçu pour accroître l’engagement et le suivi des réponses physiologiques à l’effort maximal aérobie de lycéens, le test de terrain intermittent progressif et maximal en 15-15 appelé Spartacus est désormais intégré aux épreuves d’évaluation appliquées aux étudiants STAPS de l’université d'Aix-Marseille.

  • image description

    Vitalise-toi avec l’IRBMS !

    Anthony Bacquaert

    Le programme « Vitalise-toi » propose des interventions auprès des collégiens centrées sur l’activité physique et la sédentarité. Il a été lancé par l’Institut de recherche, du bien-être, de la médecine et du sport-santé (IRBMS) et a démontré, au terme de quatre années d’expérimentation, des effets sur la prévention de la sédentarité et l’obésité chez les jeunes.

  • image description

    Pour une mesure de l’aisance motrice en EPS

    Groupe de réflexion aisance motrice de l’académie de Lyon

    L’ambition d’ouvrir un dialogue entre praticiens et chercheurs, et au-delà entre l’école et la société, vise à saisir les enjeux d’une éducation physique et sportive par essence scolaire, à la fois attentive à l’expression de nouveaux besoins portant sur la motricité et soucieuse des principes qui fondent l’action publique. Dans un dossier consacré à la mesure des capacités physiques, ce travail exploratoire élargit  la réflexion en envisageant un nouveau concept pour l'EPS, celui d'aisance motrice.

  • image description

    Motricité pour tous à l’école primaire

    Frédéric Grandgirard

    Ce dispositif expérimental vise à comprendre ce que l’on enseigne, savoir où en sont les enfants dans leurs apprentissages moteurs, mesurer les progrès au quotidien et collaborer pour enseigner.Il s’inscrit dans le cadre d’une école promotrice de santé veillant à la prise en compte de tous les élèves et de chacun d’entre eux (école Mathurin Meheut à Lamballe).Le point de départ est une observation croisée (CPC EPS et enseignante de cycle 3), suivi d'une élaboration de tests et d'une transformation effective de la programmation d'EPS de la classe.

  • image description

    Inversons les courbes : un projet pour agir sur la condition physique

    David Matelot, François Carré

    Cette étude, soutenue par la fondation Matmut-Paul Benetot et par la fédération française de cardiologie, vise à évaluer le niveau d’endurance cardio-respiratoire d’élèves de 6e issus de 3 régions (Bretagne, Hauts de France, Auvergne-Rhône-Alpes) et prouver l’efficacité d’une applicationsupport pour les enseignants d’EPS pour développer l’endurance cardio-respiratoire des élèves en EPS.

  • image description

    Tous en forme : test grandeur nature lors des Jeux des jeunes

    Thierry Barrière, Philippe Decq

    Le projet «Tous en Forme» met gratuitement à disposition de tous, notamment des établissements scolaires, des tests physiques et un questionnaire de santé avec plusieurs objectifs : dresser un état général de la santé des élèves, en effectuant des statistiques nationales, permettre à chaque élève de connaître son profil physique et le sensibiliser aux bienfaits de l’activité physique, et proposer des pistes concrètes pour améliorer sa santé au quotidien en fonction de ses résultats. Une première expérimentation grandeur nature a permis de recueillir des données de plus de 8000 élèves de classes de 5e et 4e.