image description

Motricité en EPS, coordination et habiletés

Code : WBD11138 -

Ce dossier contient : 10 articles48 pages

Pour préparer les écrits des concours CAPES et AGREGATION d'EPS


Auteurs: L. Lafont, R. Thomas, J.-J. Temprado, A. Piron, L. Hay, P. Baudry, C. Deshays, M. Sergio, L. Candy, E. Gaildry, L. Vigouroux, A. Greco, F. Maïk, J. Louvet

  • Introduction : Contexte et problématique

  • image

    Développement des habiletés motrices - 2e partie

    Ce second article termine l'exposé de Laurette Hay consacré au développement des habiletés motrices à l'âge de la scolarité primaire (cf. EPS1 47). Après avoir abordé le traitement de l'information, la phase préparatoire au mouvement et, au-delà, une extension du programme moteur, il s'agit maintenant de la phase d'exécution et de ses types de contrôle.

  • image

    Développement des habiletés motrices - 1re Partie

    Il est couramment admis par tous que les performances motrices de l'enfant s'améliorent avec l'âge. En règle générale, les travaux montrent que la quantité et la vitesse d'apprentissage augmentent avec l'âge. Cependant les progrès ne sont pas réguliers. Les auteurs mettent l'accent sur le fait qu'un indice global de score masque souvent les évolutions qualitatives de la performance. En effet, ni l'accroissement des performances apparaît globalement de façon continue, une étude plus fine des mécanismes du développement de la motricité des périodes « perturbées », où le gain en performance est moindre, voire négatif. L'existence de discontinuités dans les courbes de développement moteur montre que ce processus implique non seulement un changement quantitatif mais aussi une transformation qualitative de l'organisation de l'habileté. Ceci fonde une problématique développementale considérant principalement les réorganisations qualitatives de la performance motrice au cours du temps. Il n'existe pas de théories unifiées du développement moteur de l'enfant. Actuellement deux grandes approches rendent compte de l'évolution qualitative de la motricité avec l'âge : - une approche descriptive se consacre principalement à rechercher l'évolution des configurations spatio-temporelles des habiletés dites fondamentales ou « philogénétiques » (attraper, lancer, sauter, marcher, etc.) ; - une approche explicative se consacre à identifier les mécanismes sous-tendant l'amélioration des habiletés avec l'âge. L'étude du développement se réfère alors aux modèles théoriques actuels de l'apprentissage moteur. C'est cette option qui est privilégiée, ici, par Laurette Hay. Philippe Fleurance Projection directionnelle de la main vers des cibles (barres lumineuses verticales) disposées en arc de cercle, par l'intermédiaire d'un levier monté sur rotules. Un écran horizontal amovible permet de supprimer la vision du mouvement. Le développement de la motricité chez le jeune enfant sera abordé ici comme le développement du contrôle du mouvement. Cette perspective implique tout d'abord de considérer le mouvement en relation avec l'environnement et les buts qui lui sont assignés, et de s'interroger sur le traitement d'information qu'implique la résolution d'un problème moteur. Elle conduit d'autre part à mettre l'accent sur l'émergence des modes de contrôles de la performance motrice intégrée, plutôt que sur le perfectionnement du contrôle, autrement dit sur les changements qualitatifs plutôt que quantitatifs. Cette perspective paraîtra peut-être contradictoire avec les faits qui viendront l'illustrer car ceux-ci sont issus de la psychologie de laboratoire et concernent donc des comportements relativement « réduits » et extraits d'un contexte plus global de terrain. Néanmoins les idées qui viennent conclure ce type d'étude peuvent être utiles à l'éducateur pour définir certains traits de développement du contrôle moteur ; mais leur application bien comprise au champ des APS ne saurait, à mon sens, se satisfaire d'une simple transposition dont la valeur tiendrait au seul label scientifique marquant leur origine, mais suppose qu'elles soient réélaborées d'une façon critique dans le cadre de la réflexion que mènent les spécialistes des APS sur les activités qui les concernent et leur pédagogie.

  • image

    Lire la motricité : conception et utilisation d’un cadre d’analyse

    En demandant d’analyser la prestation physique du ou des élève(s) à partir de la lecture d’une séquence vidéo, la première partie de la question organisant l’épreuve orale de spécialité du CAPEPS interroge une facette particulière de la compétence professionnelle d’enseignant en EPS et de tout intervenant sportif.

  • image

    Une méthodologie d’analyse de la motricité en escalade

    Cadre d'analyse et méthode de description de la motricité des grimpeurs sont envisagés dans l'intention de soutenir la réflexion des intervenants faisant face à une problématique de diagnostic et d'élaboration de stratégie de transformation des élèves-grimpeurs, et accessoirement dans une perspective de préparation aux concours de recrutement.

  • image
  • image

    APPROCHE DYNAMIQUE DES COORDINATIONS MOTRICES, PROLONGEMENTS POUR L'APPRENTISSAGE DES HABILETÉS MOTRICES EN EPS

    Les pratiques pédagogiques et les contenus de formation des étudiants en STAPS accordent une grande place aux théories du contrôle et de l'apprentissage moteur. Depuis plusieurs années, ce sont les théories cognitives prescriptives qui ont servi quasi exclusivement de cadre de référence. L'approche dynamique des coordinations motrices, ou approche « émergente », apparue depuis quelques années dans le champ des recherches en STAPS, est radicalement différente dans ses présupposés et ses concepts, de l'approche classique. Elle est porteuse d'idées nouvelles dans la façon d'envisager la motricité coordonnée et l'apprentissage moteur. Cet article a pour but de présenter brièvement les principaux concepts de cette approche et ses prolongements supposés pour l'apprentissage des habiletés motrices.

  • image

    APPRENTISSAGE MOTEUR : QUELQUES DONNÉES ACTUELLES

    Le présent article résume brièvement quelques éléments théoriques issus de la psychologie cognitive et des neurosciences comportementales dans le domaine de l'apprentissage moteur. Ces éléments sont organisés autour de quatre questions que ne peut pas manquer de se poser l'enseignant d'EPS : Qu'est-ce qu'apprendre ? Qu'est-ce qui est appris ? Comment mesurer l'apprentissage ? Comment apprend-on ?

  • image

    MODALITÉS SOCIALES D'ACQUISITION D'HABILETÉS MOTRICES COMPLEXES

    Rôles de la démonstration explicitée et d'autres procédures de guidage selon la nature des habiletés

  • image

    LA MOTRICITÉ HUMAINE : UN OBJET D'ÉTUDE

    UNE INSTITUTION TRADITIONNNELLEL'Université constitue l'organisme intermédiaire qui doit influer davantage sur la façon d'être et d'exister d'une Nation dans le

  • image

    LA MOTRICITÉ EN APESANTEUR - COMMENT DEVIENT-ON ASTRONAUTE ?
    PATRICK BAUDRY REPOND A EPS

    L'exploration de l'espace est l'une des entreprises majeures des dernières décennies. Si jusque-là, le principal moteur des découvertes revenait au "génie individuel", l'entreprise spatiale a été la première coopération d'hommes relevant du "génie collectif". L'astronaute est l'un des aboutissements de cette maîtrise collective de divers champs scientifiques. Il est l'expérimentateur d'une mise en commun de connaissances théoriques et pratiques ; sans l'application de cette liaison, sa mission ne peut réussir. Si aujourd'hui, EPS donne la parole à Patrick Baudry, c'est que le défi de ce "champion d'un nouveau type" ne peut laisser indifférent le monde du sport. Pour pouvoir se mouvoir en l'absence de pesanteur, l'astronaute n'a-t-il pas dû suivre un entraînement physique particulier dont les méthodes pourraient venir compléter celles de l'entraînement des athlètes de haut niveau ? L'approche scientifique dont est l'objet l'astronaute peut enrichir effectivement le domaine de l'activité physique et sportive, d'ailleurs, dans une réciprocité d'apport mutuel, comme nous le confirme P. Baudry. Cependant, à travers cet entretien, il nous permet de dissiper un malentendu, souvent galvaudé par les medias qui attribuent aux seules qualités physiques le résultat des performances de l'astronaute. Or, tient à préciser P. Baudry, ce qui caractèrise la motricité de l'astronaute, c'est qu'elle dépend essentiellement d'un ensemble très complexe de réactions de coordination et d'adaptation. Sur ce thème. Th. Pozzo et C. Deshays nous font part de leurs recherches. Que tous ceux qui ont contribué et aidé à l'élaboration de ce document trouvent, ici, nos remerciements. EPS

Avec ce produit, EP&S vous conseille

Je m'abonne à la revue EP&S

Pack Avantage

image description
Papier
image description
  • La Revue EP&S pendant 1 an (5 numéros)
  • 50% de reduction sur les webarticles et webcompils
  • Des offres promotionnelles tout au long de l'année sur tous les produits EP&S papier et numériques
  • Frais de port plafonnés à 6 € TTC* quelle que soit votre commande.

* 6 € TTC pour la France métropolitaine (plafond selon zone géographique : CEE : 19 € TTC; DOM : 19 € HT; COM et étranger : 30 € HT). Valable jusqu'au 31/08/19

Nouvelle formule : 47 €

Pack Pro

image description
Papier + accès web
image description
  • La Revue EP&S pendant 1 an (5 numéros)
  • Un portemonnaie de 30 crédits valable pour l'achat de webarticles, webcompils et webrevues
  • 50% de reduction sur les webarticles, webcompils et webrevues après épuisement du portemonnaie
  • 5% de remise immédiate sur les livres numériques
  • Des offres promotionnelles tout au long de l'année sur tous les produits EP&S papier et numériques
  • Frais de port plafonnés à 6 € TTC* quelle que soit votre commande.

* 6 € TTC pour la France métropolitaine (plafond selon zone géographique : CEE : 19 € TTC; DOM : 19 € HT; COM et étranger : 30 € HT). Valable jusqu'au 31/08/19

Nouvelle formule : 61 €