Imprimer Revue EP&S 1 n°30 - Novembre-Décembre 1986

Présentation

rue Olivier de Serres-paris-"Otarie"-Bretigny sur orge
  • Dossier : AMENAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE
  • Bernard Villard
  • Code : 80030-09

L'aménagement du temps scolaire : un projet d'envergure qui trouve son ancrage dans des réflexions d'ordre scientifique et pédagogique. Problème de société, c'est, au niveau de bien d'autres pays que la France, un dossier toujours à l'étude, sans que pour autant ne se figent les propositions d'application.

Le dossier « aménagement du temps scolaire » présente de multiples facettes liées aussi bien à l'économique qu'au « pratique ». Il n'est nullement dans notre intention de répondre à l'ensemble des questions sous-jacentes au concept. Nous situant au plan de l'éducation et du devenir de l'enfant et nous interrogeant sur la place des activités physiques et culturelles dans ce processus, nous essayons, à travers deux exemples pris sur la région parisienne (1) (après celui déjà développé dans le n° 22 d'EPS1 - Saint-Fons), de comprendre le chemin parcouru entre des « Recommandations » (cf. circulaire Calmat-Chevènement) et la mise en place de réalisations associant structures, institutions, partenaires divers.

Rédaction EPS1

Dessin : VERONIQUE SUSTRAC

AMÉNAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE DANS LE Ier DEGRÉ PROJETS MIS EN PLACE DANS LES DÉPARTEMENTS

L'enquête lancée auprès des inspections académiques sur les projets d'aménagement du temps scolaire fait apparaître un réel intérêt pour les nouvelles formules proposées. Rapportées à l'ensemble du territoire, les données actuellement reçues font apparaître environ 700 projets pour :

  • - 1 800 écoles,
  • - 6 700 classes,
  • - 150 000 élèves.

L'étude attentive des projets envisagés fait apparaître :

  • - un engagement certain des équipes de maîtres vers une collaboration active avec les partenaires de l'école : parents, municipalités, associations ;
  • - l'impulsion et l'aide données par les mouvements complémentaires de l'école publique, pour l'élaboration des projets. L'Union sportive de l'enseignement du premier degré (USEP) est présente ainsi que les Fédérations des œuvres laïques.
  • - 5 % des projets concernent aussi l'école maternelle, surtout les grandes sections ;
  • - quelques projets envisagent le transfert des cours du samedi matin au mercredi matin ;
  • - quelques projets semblent être des sections « sports-études » déguisées ;
  • - 80 % des projets touchent le milieu urbain ; le milieu rural est peu concerné du fait du « sous-développement » du mouvement associatif et du problème du ramassage scolaire ;
  • - quelques projets font état de stages préparatoires d'écoles ;
  • - sur les 1 800 écoles, 6 écoles privées sont concernées par les projets, la plupart en liaison avec les écoles publiques de la commune.

Face aux emplois du temps surchargés de nos écoliers, parents, enseignants, médecins, élus, recherchent des solutions.

L'épanouissement, la santé de nos enfants, ne passent-ils pas avant tout par une intelligente gestion de leur temps scolaire ? Il y a derrière cette interrogation peut-être les ferments d'une véritable révolution, celle qui est implicitement énoncée dans la formule : aménagement du temps scolaire.

Cette révolution scolaire a su se mettre en marche à l'échelon de l'École Olivier de Serres.

L'équipe pédagogique de l'École Olivier de Serres a su prêter la plus grande attention à l'expérience de Vanves (*), expérience que ne peuvent ignorer ceux qui, aujourd'hui, prônent, mettent en œuvre, appliquent une expérience d'aménagement du temps.

Elle a su aussi prendre en compte l'analyse des scientifiques et des médecins qui, par leurs écrits, leur expérience, sont en mesure de contribuer à l'élaboration d'une véritable charte de l'hygiène scolaire. Comme l'affirment le professeur Debré et le docteur Donaby : l'enfant a un besoin absolu de mouvements ; l'immobilité prolongée provoque chez lui des troubles importants. Ce besoin impératif de mouvements est un besoin organique aussi profond que les besoins de sommeil et de nourriture. À l'écolier, il faut incontestablement la respiration violente due à l'activité du jeu.

L'aménagement du temps scolaire à l'école Olivier de Serres tient compte de ces exigences. Ne pas se pencher en tant que pédagogues sur la place que doivent prendre les activités physiques, culturelles, conduirait, en cette fin de 20e siècle, le système éducatif à l'échec.

Si l'éducation doit être considérée comme un moyen de préparation à la vie adulte, les méthodes actives employées à l'école Olivier de Serres et le travail en équipe et en ateliers mis en œuvre répondent à cette nécessité. À partir de 15 h 30, les élèves travaillent en ateliers selon leurs affinités sans tenir obligatoirement compte des âges et des niveaux de classe.

Mais, les activités ouvrent aussi l'école sur l'extérieur et, dans le prolongement de l'école, les enfants ont un peu le sentiment de vivre à l'heure d'une certaine école buissonnière.

Cette « Association Sport et Culture » a le souci constant d'adapter des solutions choisies à des données toujours changeantes.

Qu'on ne s'y trompe pas, ce n'est pas le domaine de la facilité. Cela demande à toute l'équipe pédagogique qui s'investit dans une perspective d'action à long terme, persévérance, patience, volonté de surmonter nombre d'obstacles. Olivier de Serres, riche déjà d'expériences vécues, vient, aujourd'hui, nourrir, à travers cet article, la réflexion de ceux qui, à des degrés divers, s'impliquent dans une rénovation de l'école.

(1) Celui du 27, rue Olivier de Serres et celui du projet OTARIE.

* Mi-temps pédagogique et sportif qui a tendu à définir dès 1950 un nouvel aménagement de la vie scolaire en France.

L'auteur : Bernard Villard

CPD Paris

Commentaires

* : Champ obligatoire.
 

EP&S vous propose

  • image description

    Livres : L'épreuve d'éducation physique et sportive au CRPE

    Cette édition, revue et enrichie en 2018 correspond aux exigences en vigueur pour la session 2020.

    Avec la masterisation de la formation, le concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) doit non seulement valider les connaissances des candidats, mais aussi apprécier leur aptitude à enseigner une discipline qui contribue de manière irremplaçable au développement de l’enfant.
    Le coefficient attribué à l’épreuve d’EPS atteste de son importance. Outre la préparation méthodique à l’épreuve, cet ouvrage détaille les enjeux des textes réglementaires les plus récents. Au-delà de la réussite au concours, il offre de multiples clés pour l’entrée dans le métier.

    À partir d’une analyse des rapports de jurys de toutes les académies :
    • Des propositions méthodologiques pour structurer l’exposé et répondre aux questions du jury.
    • Une présentation du système éducatif, des besoins des élèves et des connaissances spécifiques à l’EPS.
    • Un répertoire de 52 situations couvrant toutes les activités physiques aux trois cycles de l’école primaire dont celles figurant sur les listes de chaque académie.

    J'achète à 22.00 €
  • image description

    Livres : La course d'orientation en situation

    C’est une approche originale et innovante de la course d’orientation que nous présentent ici Johann Rage et Nicolas Hayer. Outre la lecture de la carte et du terrain (axe 1), les élèves apprennent à concevoir leurs itinéraires (axe 2), à maîtriser les techniques de déplacement (axe 3) et à analyser leur activité à l’aide d’outils numériques (axe 4) : montres GPS, applis pour smartphones dédiées à la CO, logiciels gratuits spécialisés. Illustré par plus d’une centaine de cartes (et d’extraits de cartes) en couleurs, une vingtaine de dessins et des captures d’écran, ce livre offre en format poche un condensé indispensable de CO 2.0.

     

    J'achète à 19.00 €