Imprimer Revue EP&S n°108 - MARS-AVRIL 1971

Sport et latéralité par le docteur Guy AZEMAR

  • Jean PAULHAC., Gilbert Avanzini, R. CHAPPUIS., Dr F. MACORIGH
  • Code : 70108-92d
  • Publications - Livres

Ed. Universitaires, 115, rue du Cherche-Midi, Paris-6e (1970). 160x235 - 170 pages - HI. Bibl. - Prix : 36,00 F.

En 1966, Guy Azemar soutenait, à la Faculté de Médecine de Paris, une thèse traitant du sport et de la latéralité. Peu nombreux furent alors ceux qui en prirent connaissance et purent en apprécier tout l'intérêt. Une deuxième édition vient heureusement de paraître et devrait remporter un grand succès auprès des spécialistes de l'éducation physique.
L'ouvrage comprend trois chapitres :
1) évolution des idées sur la latéralité ;
2) étude d'une population active ; 3) interprétation des résultats constatés.
L'auteur rappelle d'abord l'opposition classique entre la gauche et la droite, la gauche qui est synonyme de faiblesse, de maléfice et de mort, la droite qui symbolise la vie. le courage, la vertu, la force et l'action.
Cette opposition, fortement teintée de mysticisme, se pérennise dans nos gestes usuels et dans nos relations sociales, malgré les progrès de la civilisation. Les véritables préoccupations d'Azemar s'écartent notablement de ces considérations folkloriques sans, toutefois, en mésestimer l'importance. Notre collègue se place avant tout sur le plan de la physiologie, s'efforçant, dans le dédale des notions scientifiques, de démêler le fil d'Ariane susceptible de le conduire à une meilleure connaissance des divers problèmes de la motricité.
Après avoir constaté l'Insuffisance et la fragilité des théories actuelles, le docteur Azemar part lui-même à l'aventure : « dix langues qui affirment ne valent pas deux yeux qui voient ; deux yeux qui voient ne valent pas une main qui palpe ». Une population sportive (338 jeunes gens et 317 jeunes filles) lui permet d'établir un grand nombre de statistiques, à partir des prévalences de l'oeil, de la main et du pied. Ces statistiques le conduisent à envisager certains problèmes qui ont déjà intrigué maints professeurs d'éducation physique pourquoi le droitier prend-il son appel sur le pied gauche ? pourquoi change-t-on de pied en fonction des styles de saut ? quelle signification peut-on attribuer au pied d'appui, lors du tir, à la jambe libre lors de l'impulsion ? Il en va de même pour la main d'appui aux barres parallèles et aux exercices au sol, pour le côté préférentiel chez le nageur et le skieur qui virent, chez le gardien de but qui plonge, etc. Avec une patience d'anatomiste, Azemar dissèque sa population de sportifs, puis il classe et regroupe ce qui se ressemble, à la manière d'un botaniste. Ainsi, peu à peu, se concrétisent de nombreux aspects de la latéralité fonctionnelle.
La troisième et dernière partie est avant tout pragmatique. La station debout, les déviations latérales du rachis, la longueur des foulées, les lancers, le saut à la perche, le triple saut... donnent à l'auteur l'occasion de développer des conceptions pour le moins originales qui, si elles ne sont pas entièrement acceptées par le lecteur, ne manqueront pas de faire réfléchir ce dernier sur la nécessité de mieux connaître afin d'agir plus efficacement.
Après avoir analysé cette deuxième édition de « Sport et Latéralité », nous exprimons le souhait de voir bientôt paraître une troisième édition « revue et augmentée » car nous sommes persuadés qu'Azemar poursuit ses recherches et qu'il est, d'ores et déjà, en mesure de satisfaire notre curiosité.

Commentaires

* : Champ obligatoire.
 

EP&S vous propose

  • image description

    Livres : L'épreuve d'éducation physique et sportive au CRPE

    Cette édition, revue et enrichie en 2018 correspond aux exigences en vigueur pour la session 2020.

    Avec la masterisation de la formation, le concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) doit non seulement valider les connaissances des candidats, mais aussi apprécier leur aptitude à enseigner une discipline qui contribue de manière irremplaçable au développement de l’enfant.
    Le coefficient attribué à l’épreuve d’EPS atteste de son importance. Outre la préparation méthodique à l’épreuve, cet ouvrage détaille les enjeux des textes réglementaires les plus récents. Au-delà de la réussite au concours, il offre de multiples clés pour l’entrée dans le métier.

    À partir d’une analyse des rapports de jurys de toutes les académies :
    • Des propositions méthodologiques pour structurer l’exposé et répondre aux questions du jury.
    • Une présentation du système éducatif, des besoins des élèves et des connaissances spécifiques à l’EPS.
    • Un répertoire de 52 situations couvrant toutes les activités physiques aux trois cycles de l’école primaire dont celles figurant sur les listes de chaque académie.

    J'achète à 22.00 €
  • image description

    Livres : La course d'orientation en situation

    C’est une approche originale et innovante de la course d’orientation que nous présentent ici Johann Rage et Nicolas Hayer. Outre la lecture de la carte et du terrain (axe 1), les élèves apprennent à concevoir leurs itinéraires (axe 2), à maîtriser les techniques de déplacement (axe 3) et à analyser leur activité à l’aide d’outils numériques (axe 4) : montres GPS, applis pour smartphones dédiées à la CO, logiciels gratuits spécialisés. Illustré par plus d’une centaine de cartes (et d’extraits de cartes) en couleurs, une vingtaine de dessins et des captures d’écran, ce livre offre en format poche un condensé indispensable de CO 2.0.

     

    J'achète à 19.00 €