Actualité

12 Novembre 2020

Projets de recherche : sport de très haute performance

Résultats 2° vague

6 projets (sur 14 candidts) seront soutenus à hauteur de 8,3 M€ dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Best-tennis (Université de Rennes 2, FFT, FFH) : optimiser la performance du service et du retour de service des joueuses et joueurs valides et en fauteuil par un traitement des données biomécaniques, cliniques et cognitives

Hypoxperf2024 (INSEP, FF Canoë-Kayak, Cyclisme, Judo, Lutte, Natation et Rugby) : études pluridisciplinaires, notamment psycho-physiologiques, appliquées en situations écologiques et individualisées pour répondre aux questions de « terrain » des entraîneurs et athlètes de haut niveau concernant l’utilisation des méthodes par exposition à l’hypoxie, à l’altitude ou à d’autres stress environnementaux.

PerfAnalytics (INRIA Grenoble Rhône-Alpes, FF boxe, cyclisme, gymnastique, lutte, montagne-escalade) : déterminer comment l'analyse vidéo utilisée pour quantifier les différents indicateurs de performance peut délivrer un retour aux entraîneurs et aux athlètes.

Revea (Université Rennes 2, FF Athlétisme, Boxe et Gymnastique) : exploiter la réalité virtuelle pour améliorer les performances motrices des athlètes grâce à l'optimisation des processus perceptivo-moteurs et cognitivo-moteurs sous-jacents, tout en permettant de réduire potentiellement les risques de blessures liés aux surcharges d’entraînement.

TrainYourBrain (Université de Nantes, FF Escrime) : basés sur une approche pluridisciplinaire (physiologie et psychologie) des exigences physiques et mentales des compétitions d'escrime poiur envisager les stratégies de régulation (émotions, fatigue, décisions de l'arbitre) et développer des stratégies de régulation perceptives, attentionnelles et émotionnelles adaptées.

THPCA2024 (Ecole Polytechnique, FF aviron et cyclisme) : mêlant différents domaines (physiologie, biomécanique, physique générale) ce projet s'attache à étudier la génération d’énergie humaine (maximiser la puissance produite dans les différents types d’efforts, minimiser les frictions et optimiser le couplage homme-machine).

Le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Sport de très haute performance » (STHP) a été mis en place en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Il mobilise la communauté scientifique pour répondre aux besoins des sportifs de haut niveau afin d’atteindre la plus haute performance possible. Doté de 20 millions d’euros, il est financé par le Programme d’investissements d’avenir et piloté scientifiquement par le CNRS. Toutefois, notons que seuls 91% des crédits prévus ont été attribués.

Les résultats de la première vague sont ici

Actualités

  • 22 Septembre 2020

    Conventions MEN-fédérations sportives

    Officiel

    A l'occasion de la 11e journée nationale du sport scolaire, le ministre de l'Education nationale a signé o ... lire la suite
  • 05 Octobre 2020

    619 Centres de préparation aux Jeux référencés

    Paris 2024

    619 équipements sportifs et services d’accueil ont été désignés « CPJ &ra ... lire la suite
  • 05 Octobre 2020

    15 engagements éco-responsables dans le sport

    Charte MJS-WWF

    La Charte des 15 engagements éco-responsables a été signée mercredi 30 septembre dernier ... lire la suite
  • 01 Décembre 2020

    Erasmus sport +

    Les projets 2020 soutenus

    La Commission européenne a publié les résultats de l’appel à projets 2020 Erasm ... lire la suite