Officiel

07 Juin 2021

CAFIPEMF: nouvelles épreuves

Formateurs 1er degré

A partir de la rentrée 2021, les conditions d’obtention du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur (CAFIPEMF) sont modifiées.
Les 2 épreuves se déroulent dans l’année scolaire. Les candidats bénéficient d’une formation de 5 semaines non-consécutives.

1re épreuve

  • présentation d’une séquence d’enseignement d’1 h (sont mini 40 min consacrées au français ou aux mathématiques);
  • entretien 1h (analyse didactique et pédagogique).

NB : les directeurs d’école déchargés et les conseillers pédagogiques en fonction à titre provisoire peuvent demander un aménagement d’épreuve (animation pédagogique, conseil de cycles ou école-collège…).

2e épreuve (1 mois après la 1re épreuve)

  • observation d’une séquence de classe* d’un PE stagiaire ou titulaire (1 h),
  • analyse de la séquence et entretien avec l’enseignant (30 min),
  • production d’un rapport de visite,
  • entretien avec le jury (1 h).

* Si la séance présentée en 1re épreuve est en classe élémentaire celle de la seconde épreuve porte sur la maternelle (et inversement). Si la séance présentée en 1re épreuve est en français celle de la seconde épreuve porte sur les mathématiques (et inversement).

Spécialisation

Elle est désormais accessible aux titulaires du CAFIPEMF justifiant de 3 années d’exercice en qualité de maître formateur (PEMF ou CP).

2 nouvelles spécialités (histoire-géographie-enseignement moral et civique, sciences et technologie) sont ajoutées aux 7 antérieures (arts visuels, éducation physique et sportive, éducation musicale, enseignement en maternelle, langues et cultures régionales, langues vivantes étrangères, enseignement et numérique).

L’épreuve comporte 3 séquences :

  • rédaction d’un rapport d’activité
  • animation d’une séance de formation collective (1 h)
  • entretien avec le jury (1 h).

Mesures transitoires : les candidats admissibles à des sessions antérieures (avant le 5/05/2021) gardent le bénéfice de la dispense de 1re épreuve pendant 4 ans.

On remarquera que l’ambition de rapprocher les cultures professionnelles des formateurs 1er et 2nd degré n’est plus évoquée. Concernant la spécialité, l’augmentation de leur nombre et l'obligation de "repasser" des épreuves 3 ans après la première obtention du CAFIPEMF, risquent d'accélérer le décrochage observé entre les compétences reconnues et l’exercice de missions spécifiques. Rappelons, qu’au regard des besoins identifiés pour assurer effectivement l’enseignement de l’EPS par les maîtres du 1er degré, 1 poste de CPC-EPS avait été créé dans chaque circonscription... Enfin, l’absence de prise en compte d’un exercice professionnel reconnu dans la spécialité et de production d’un mémoire d’approfondissement, pourrait réduire les occasions de réflexions didactiques et pédagogiques permettant de mieux ancrer les savoirs disciplinaires dans la réalité des besoins d’accompagnement et de formation des enseignants.

L'ANCP&AF souligne pour sa part, la perte de polyvalence des formateurs 1er degré et s'inquiète de l'impact de ces nouvelles modalités sur les recrutements, déjà insuffisants face aux nombres de postes vacants.

Le décret 2021-548 du 4/05/2021
L’arrêté du 4/05/2021
Inscriptions, organisation des épreuves, jurys, formation, mesures transitoires sont détaillés dans la circulaire du 19/05/2021 (BOEN n°21 du 27/05/2021).

L'avis des conseillers pédagogiques sur le site ANCP&AF

Actualités

  • 09 Mai 2021

    Conférence sur l'avenir de l'Europe

    Débats participatifs

    A l'occasion de la Fête de l'Europe, l'Union européenne annonce l'ouverture d'une Conférence partici ... lire la suite
  • 10 Mai 2021

    "Impact 2024", le soutien aux projets d'éducation par le sport

    Fonds de dotation Paris 2024

    Dans le cadre de son programme héritage, le COJOP Paris 2024 créé un fonds de soutien aux projets s ... lire la suite
  • 18 Mai 2021

    Visite et certificats médicaux

    Officiel

    Avec les modifications récentes (obligation scolaire dès 3 ans, suppression de la présentation d'un ... lire la suite
  • 24 Mai 2021

    Football moderne : migration et formation

    Rapport CIES

    L'observatoire du football CIES présente deux études récentes sur le foot professionnel. Son rappo ... lire la suite
  • 26 Mai 2021

    Enseignements de spécialité : 1 an après

    Rapport Depp

    A la rentrée scolaire 2019, sur plus de 366.000 élèves en première générale :- ... lire la suite
  • 01 Juin 2021

    Loisirs de montagne

    Plan Avenir montagne (Gouvernement)

    Après un hiver ayant vu l'arrêt total de l'exploitation des remontées mécaniques des stations ... lire la suite
  • 17 Juin 2021

    Rentrée 2021 : aide à l'inscription des jeunes en clubs sportifs

    Pass'Sport

    Alors que la crise sanitaire a entraîné une baisse inquiétante de l'activité physique et une ... lire la suite
  • 29 Juin 2021

    Elections au CNOSF

    Gouvernance du sport

    Brigitte Henriquès (FFFootball) a été élue à la présidence du CNOSF avec 57,9% ... lire la suite
  • 01 Juillet 2021

    Sport et EPS : les priorités ministérielles

    Circulaires de rentrée

    Deux circulaires de rentrée sont parues. La première, signée du Ministre, concerne les axes priori ... lire la suite
  • 08 Juillet 2021

    Maisons Sport-Santé

    3° vague de labellisation

    Dans le cadre de la Stratégie nationale sport santé, le ministère des Sports et le ministère ... lire la suite