Actualité

16 Novembre 2021

Les enseignements optionnels au lycée

Rapport IGESR

Le rapport sur l’évaluation de la mise en oeuvre des enseignements optionnels au sein du nouveau lycée général et technologique souligne leur attrait pour les élèves et les enseignants qui s’y investissent. L'offre des options constitue un levier dans la conduite de la politique éducative des établissements

Concernant l’EPS, l'option est choisie par 14% des élèves, avec toutefois une forte distinction (32% de filles et 68% garçons). Elle est plus fortement proposée dans le public que dans le privé, ce qui conforte une plus forte mixité sociale de cet enseignement. Sur la période étudiée, la demande est globalement stable.

Les 17 préconisations du rapport :

1. Garantir la continuité des apprentissages en permettant à tout élève – dans la limite des contraintes organisationnelles de son établissement – de poursuivre en classe de première l’enseignement optionnel commencé en seconde, quelle que soit la voie qu’il choisisse, suivant le principe d’égale dignité des voies.
2. Inscrire dans l’emploi du temps de tout élève de seconde un enseignement optionnel technologique et un enseignement optionnel général présents dans l’offre du lycée où l’élève est affecté.
 
3. Créer un nouvel enseignement optionnel technologique qui présente la démarche de projet en prenant appui sur plusieurs domaines.
 
4.  Doter chaque académie d’un outil permettant à la fois de disposer d’une vision de l’offre de ces enseignements sur le territoire académique et de compiler les données académiques pour obtenir une vision au niveau de la région académique et au niveau national afin de construire un pilotage mieux informé de cette offre éducative.
 
5. Assurer une coordination inter-académique de l’offre des enseignements qui prennent en charge la majeure part l’enseignement de leur discipline (parce qu’ils touchent plus de la moitié des élèves inscrits dans l’étude de cette discipline), afin de pourvoir les besoins par des dotations académiques dédiées.
 
6. Garantir la continuité des apprentissages pour tous les élèves du collège au lycée, en construisant la carte de manière à permettre au lycéen de seconde de poursuivre les enseignements commencés au collège.
 
7. Evaluer la maîtrise pratique atteinte par l’élève (par exemple un spectacle pour l’option théâtre, une soutenance pour DGEMC, …) par une passation dans le cadre de l’enseignement.
 
8. Transformer en postes spécifiques académiques, sur avis des corps d’inspection, les postes comportant une proportion importante d’heures en enseignement optionnel et notamment la coordination d’un enseignement hybride, afin d’assurer leur rayonnement et de reconnaître la qualité et l’investissement des professeurs qui s’y engagent.
 
9. Assurer l’équité territoriale en permettant aux établissements isolés et sous la taille critique, grâce à une dotation spécifique, de proposer à leurs élèves une offre d’option équilibrée avec le choix entre au moins deux enseignements optionnels en seconde, et compléter cette offre en s’appuyant sur de l’enseignement hybride ou à distance.
 
10. Unifier le statut des enseignements optionnels pour mettre en cohérence l’ensemble des enseignements (communs, de spécialité, optionnels) offerts aux élèves en classes de première et de terminale.
 
11. Prévoir dans la définition de la marge d’autonomie accordée pour chaque division un fléchage des moyens de trois heures pour le financement d’un enseignement optionnel.
 
12. Construire une carte scolaire multifactorielle dans une logique de secteurs élargis (avec une carte des enseignements optionnels technologiques, une carte des enseignements optionnels linguistiques, une carte des enseignements optionnels artistiques), qui garantisse aux collégiens de troisième et aux lycéens l’accès à l’offre la plus équitable possible, quel que soit le territoire où ils vivent.

13. Lutter contre les déserts d’option en assurant la présence dans chaque académie (ou département) d’une offre d’enseignements optionnels qui reflète la multiplicité des demandes des élèves, et la diversité des besoins de la nation, en l’appuyant lorsque c’est nécessaire par la création d’un enseignement hybride pour les territoires isolés.

14. Définir l’offre d’enseignement optionnel au sein d’un lycée conjointement entre l’académie et l’établissement et la contractualiser sous réserve des résultats de l’évaluation de l’établissement.

15. Revoir le poids des coefficients dévolus aux enseignements optionnels à l’intérieur du contrôle continu pour leur donner plus d’importance dans le baccalauréat, en particulier lorsqu’elles sont suivies pendant les trois années du lycée.
 
16. Intégrer l’évaluation des enseignements optionnels aux 10 % correspondant aux bulletins scolaires uniquement en cas de plus-value pour l’élève, pour que la certification manifeste pleinement l’enrichissement représenté par ces enseignements optionnels et ne constitue pas un frein à l’engagement de l’élève dans un enseignement optionnel.

17. Axer le troisième temps du Grand oral sur une analyse réflexive par l’élève de son parcours tout au long du lycée pour lui permettre de le valoriser, et notamment à travers les compétences acquises par le suivi d’enseignements optionnels.

Rapport IGESR, Juin 2021, consultable sur le site de l'Inspection générale

Actualités

  • 27 Juin 2022

    Permettre à chacun de mieux s’informer

    Consultation citoyenne sur les médias

    La lutte contre la désinformation constitue un enjeu central pour l’équilibre de nos démocrat ... lire la suite
  • 30 Juin 2022

    La transformation de l’éducation mondiale

    Pré-sommet UNESCO (Paris,75)

    2 000 participants du monde entier sont réunis du 28 au 30 juin au siège de l’UNESCO, afin de p ... lire la suite
  • 01 Juillet 2022

    Boris Diaw, président du CA de l'INSEP

    Ancien capitaine puis manager général de l’équipe de France de basket, Boris Diaw a ét ... lire la suite
  • 06 Juillet 2022 - 08 Juillet 2022

    Le ministre P. Ndiaye au congrès des écoles maternelles

    AGEEM (Boulazac)

    Accueilli par Maryse Chrétien, présidente de l’Association générale des enseignants de ... lire la suite
  • 16 Juillet 2022

    Décès de Jean-Pierre Augustin

    Nos peines

    C'est avec une grande tristesse que nous relayons l'information de la Société française d'histoire ... lire la suite
  • 28 Juillet 2022

    Décès d'Alain Junqua

    Nous avons la douleur de vous annoncer le décès d’Alain Junqua, Professeur émérite des ... lire la suite